Quand l’anaphylaxie tue avec amour

Quand l’anaphylaxie tue avec amour

Le premier réflexe quand un enfant ne se sent pas bien est souvent de vouloir le prendre dans ses bras pour le calmer et le rassurer. Dans l’allergie sévère, redresser quelqu’un qui fait un malaise peut tout simplement le tuer. On vous explique pourquoi ainsi que l’attitude à adopter dans cet article.

La composition des cosmétiques en question

La composition des cosmétiques en question

Publiée par Previpharm sur Vendredi 26 avril 2019 Fait extrêmement rare, une jeune américaine allergique au lait est décédée d’un choc anaphylactique suite à l’utilisation d’un nouveau dentifrice. Au-delà du drame vécu par cette famille se pose...